mai
24

L'utilisation des réseaux sociaux par les cadres seniors : des enseignements intéressants

  • Par jpg le
  • Dernier commentaire ajouté

Une étude sur l'utilisation des réseaux sociaux dans sept pays européens, relayée sur le site www.atelier.net, montre qu'une forte proportion (71%) des cadres seniors utilisent les réseaux sociaux, internes et externes, pour leur travail avec une vision positive plus forte que les cadres juniors.


Les attentes de ces cadres s'articulent autour de trois objectifs :

  • Amélioration de la productivité (économies sur les envois d'e-mails, réunions internes, déplacements)
  • Mise en commun d'idées.
  • Capacité à trouver plus rapidement de l'information, de l'expertise, et des experts.

  • Autres conclusions intéressantes, bien qu'en apparence opposées :

  • Cette utilisation est pragmatique, puisqu'elle vise l'amélioration de la performance de l'entreprise, avec une corrélation entre entreprise dynamique et volonté de rendre plus efficace la collaboration et le partage des connaissances.
  • Cette utilisation a des résultats personnels positifs, soit par la promotion, soit par un meilleur niveau de bien-être.

  • Contrairement à certaines idées reçues, les seniors sont loin d'être réfractaires à l'utilisation des réseaux sociaux, et les perçoivent comme des outils de progression, tant collective qu'individuelle.


    De plus, les cadres seniors expriment leur volonté de partage des connaissances. De nombreuses personnes s'accordent à dire que la transmission intergénérationnelle des connaissances est un élément clé du développement et de la pérennisation des entreprises. Certains évoquent même cette notion comme une composante essentielle du développement durable.


    Alors pourquoi ces idées reçues ? Pourquoi n'utilise-t-on pas davantage cette volonté de collaboration, de partage ?


    L'étude n'aborde pas les difficultés et freins rencontrés dans l'utilisation. Ceci aurait sans doute été enrichissant pour promouvoir l'accompagnement indispensable des personnels, seniors ou juniors, dans l'utilisation des outils mis à leur disposition.


    Un outil reste un outil, quels que soient ses fonctionnalités; Ce qui est vraiment important c'est l'usage qui en est fait. Qui peut mieux en parler si ce ne sont les utilisateurs eux mêmes dans le cadre de démarches collaboratives ?


    Loin des discours généreux, soyons concrets et mettons en oeuvre ces démarches.


    Si vous souhaitez alimenter cette réflexion : commentez cette publication, ou contactez moi via le site www.ascone.fr


    1 commentaire

    Intéressant

    • Par hboutevin le

    Pour info, j'ai assisté récemment à un congrès organisé par SalesForce, leader mondial des solutions de gestion de la relation client en cloud computing. Ils ont inclus dans tous leurs produits, y compris le module le plus basique qui correspond à une simple base de données clients, un outil permettant de créer un réseau social interne à l'entreprise. Transfert des informations, recherche d'expertise au sein des équipes, mutualisation des compétences sur différents sitescontinuité de la transmission d'information et des collaboration avec les salariés mobiles: pour eux l'entreprise de demain sera sociale et collaborative.


    Copyright 2011 - Mentions légales
    Connexion
    Création d'un membre
    Création d'un espace
    Inscription à une communauté
    Partage d'une publication
    Modification d'une publication
    Suppression d'une publication
    Suivi des modifications d'une publication
    Suivi des modifications d'un commentaire
    Ajout d'un commentaire
    Réponse à un commentaire